Les principes fondamentaux du consentement

Publié le
November 9, 2021

Le consentement a toujours été au coeur de nos audios (et de nos préoccupations). C'est aussi un sujet de société qui est souvent mentionné par les comptes insta féministes / militants / parlant de sexualité. Tu peux par exemple te référer à l'IGTV du compte @orgasme_et_moi qui est très complète. Sa vidéo a d'ailleurs déclenché pas loin de 500 témoignages spontanés autour de violences sexuelles liées au non consentement et pour lesquelles ces personnes ne s'étaient pas forcément autorisées à considérer qu'il s'agissait d'agressions sexuelles voire de viols. Aussi je me suis dit que c'était le bon moment pour refaire un petit point avec toi.

Un oui n’est pas suffisant

Car il peut parfois être arraché, forcé, extorqué sous la menace, par l’insistance ou par un comportement puéril visant à punir la personne qui refuse du sexe (bouder, humilier, mettre mal à l’aise, rabaisser, refuser certaines choses, menacer de te quitter, te faire culpabiliser...)

Un oui passe aussi par le langage corporel

Il est de ton devoir de checker de manière régulière les signes du corps de taon partenaire qui indiqueraient une gêne, une douleur, un recul, un manque d’enthousiasme… Plus que par les mots, cela se ressent dans le langage corporel quand une personne n’a pas envie ou n’apprécie pas quelque chose.

Un oui valable pour un acte précis ne vaut pas pour tout le reste

Sexe oral oui mais rien de plus, sexe protégé oui mais pas protégé c’est non (et non négociable), avec une personne précise oui pas avec saon pote, dans un endroit isolé oui pas devant tout le monde...

Bref, vous voyez le topo, on peut être d’accord pour quelque chose mais pas pour autre chose; il faut checker le consentement tout au long du moment passé ensemble, pas juste une fois au début en considérant que c’est ok pour tout.

Certains éléments ne sont pas des signes de consentement (liste non exhaustive) :

Porter un vêtement sexy (ou même être à poil), se laisser draguer / flirter, envoyer des nudes, s’embrasser, parler de sexe de façon libérée, ton attitude, le fait d’avoir  sexé avec un.e de ses potes ...

Cela ne veut pas dire que tu es consentant.e pour quoi que ce soit (d'autre).

Le consentement c’est sexy

Aucun risque de faire fuir la personne avec qui tu as envie de sexer en lui demandant au préalable son accord. Tout ce que tu « risques » c’est de lui montrer ta bienveillance et de la mettre à l’aise avec toi.

Soyons honnête : tu n’as pas peur de casser l’ambiance en lui demandant si iel est consentant.e, tu as surtout peur qu’iel réfléchisse et s’autorise à te dire non.

Il y a des situations dans lesquelles la personne n’est pas en capacité de consentir pleinement (et en toute conscience)

Quand la personne a bu ou pris des substances qui altèrent son jugement, quand la personne dort, est inconsciente... C’est à toi d’estimer si la personne est vraiment en capacité d’exprimer son consentement ou s’il vaut mieux remettre cela à plus tard.

RAPPEL

➡️ Tu ne dois rien à personne sous aucun prétexte (y compris celui d’être en couple ou marié.e avec iel).

Il est donc primordial pour nous de mettre le consentement au coeur de toutes nos fictions, afin de normaliser cela au maximum, pour que chacun.e reproduise cela à chaque rapport. Si tu veux écouter nos histoires safe, c'est par ici.

Rédigé par :
Aziadée
facebook-share-button

Pourraient vous intéresser

Morning Glory - Je veux gouter ta peau

Retrouve les détail de l'épisode "je veux gouter ta peau" et écoute-le.

C'est quoi l'épanouissement sexuel ?

L’épanouissement sexuel c’est le grand sujet un peu partout, le graal que tout le monde recherche. Mais au fait, ça correspond à quoi exactement? Attention aux injonctions qui pourraient se cacher derrière tout ça. On décrypte ensemble.
June 16, 2021

Viens développer ton imaginaire érotique en t’abonnant à nos audios 

REJOINS

LE

MOUVEMENT

rejoins-nous!