Morning Glory 5 - Tentation glissante

Publié le

EPISODE

Tentation Glissante

SERIE
Morning Glory

RESUME

[Episode non binaire]

Je décide d'agrémenter ma session de masturbation en duo avec du lubrifiant et découvre une sensation de douceur intense. Galvanisée par ton désir et la fluidité des mouvements, je me consacre à ton plaisir, avec des caresses qui se font de plus en plus précises. Le rythme s'accélère, ton excitation se lit dans tes yeux et tu t'abandonnes entièrement à moi.

LIEN D'ECOUTE

https://soundcloud.com/user-474478645-453841455/morning-glory-5-tentation-glissante-1

DUREE: 7'34

ON DEBUNK

→ les détails qui font du bien à ta sexualité

  • on ne mentionne jamais ni le genre ni le sexe de la personne qui est avec la narratrice, c’est à toi d’imaginer ce que tu veux …
  • l’usage du lubrifiant est au coeur de l’expérience, notamment pour de la masturbation
  • on insiste sur le plaisir pris par la narratrice à masturber saon partenaire “J’y prenais plus de plaisir aussi ... tout comme toi visiblement.”
  • on met l’accent sur la beauté qu’il y a à montrer son plaisir à l’autre “Je sentais que tu t’abandonnais en toute liberté et ça t’allait bien.”
  • on normalise le fait de se caresser en même temps, en suivant son envie “Ça m’excitait aussi beaucoup et j’avais envie de me caresser moi aussi.”
  • on insiste sur l’intimité du moment avec l’importance de se regarder dans les yeux pour un vrai moment de partage “Lents mouvements de va et vient pour nous 2, les yeux dans les yeux.”
  • on parle de stimulation du point G plutôt que de pénétration profonde
  • consentement explicite “Pour m’en assurer je te demandais si tu en avais envie.”
  • lubrifiant et progression lente pour de l’anal “J’y allais progressivement pour que cela soit doux.”
  • la dernière phrase sonne comme une invitation pour quiconque voudrait proposer de faire du sexe anal à saon partenaire “Ce rêve était tellement intense qu’il m’a menée au bord de la jouissance. Ce que j’aimerais qu’on essaye ça toi et moi !” Alors, prêt.e à faire écouter cet audio à taon partenaire ?

LA PUNCHLINE

J’ai repris un peu de produit du tube et j’ai glissé mon autre main entre mes jambes. J’étais toujours à genoux devant toi et je synchronisais les mouvements de mes 2 mains sur nos sexes.

TEXTE

J’ouvre les yeux et tu remontes la couverture sur moi après t’être levé. Dommage que tu partes si vite, je crois bien que j’étais au milieu d’un rêve érotique.

Nous étions en rut sur la moquette, toi allongé sur le dos le regard plein de désir et moi à genoux devant toi prenant soin de ton sexe avec mes mains. Je caressais ta peau, dessinant les contours, passant sur les différentes zones, attentive aux sensations que cela te procurait. Tu me suggérais alors d’aller prendre le tube de lubrifiant que nous avions acheté ensemble. Je dois dire que cela me trottait aussi dans la tête d’essayer. Je suis allée le prendre dans le tiroir et suis revenue m’agenouiller auprès de toi. J’ai ouvert le tube et respiré son parfum. Il était plutôt neutre, moi qui avais peur que cela fasse très artificiel. J’en ai versé un peu sur mes doigts, c’était un peu froid et très onctueux. J’ai frotté mes doigts entre eux pour apprivoiser cette texture et j’étais surprise par la douceur que cela procurait. Tu me regardais faire, attendant mon verdict. Je t’ai souri pour te signifier que j’aimais beaucoup ça et me suis approchée de ton sexe. J’ai déposé un peu de lubrifiant dessus et l’ai caressé tout doucement pour l’étaler. J’ai lu dans tes yeux que tu ressentais aussi cette sensation de douceur incroyable. Tout glissait avec une telle aisance que cela rendait mes mouvements beaucoup plus fluides. J’y prenais plus de plaisir aussi ... tout comme toi visiblement.

Tu as mis tes bras au-dessus de ta tête comme pour t’abandonner à tes sensations. Je t’ai senti gémir doucement quand mes mouvements se sont fait plus précis sur une zone bien ciblée. J’ai massé alors plus fort en me concentrant à cet endroit. Mes doigts ressentaient aussi beaucoup plus de choses grâce au lubrifiant et je n’avais pas peur de ton inconfort devant mes nombreux passages. Du coup j’ai pris mon temps alternant longs mouvements sur toute la longueur et petits cercles plus précis. Je sentais que tu t’abandonnais en toute liberté et ça t’allait bien. Ça m’excitait aussi beaucoup et j’avais envie de me caresser moi aussi. J’ai repris un peu de produit du tube et j’ai glissé mon autre main entre mes jambes. J’étais toujours à genoux devant toi et je synchronisais les mouvements de mes 2 mains sur nos sexes. Lents mouvements de va et vient pour nous 2, les yeux dans les yeux. Avec l’excitation qui montait en moi, je sentais mes doigts s’engouffrer presque naturellement à l’intérieur de ma chatte. La douceur du frottement était délicieuse et je pouvais me concentrer sur la stimulation de mon point G. Je restais un moment comme ça, faisant jouer mes mains sur nos 2 corps excités.

Puis je décidais de me dédier à nouveau rien qu’à toi. J’avais envie de te pénétrer aussi avec mes doigts pour te faire découvrir le plaisir anal. Ça glissait tellement bien grâce à ce tube que nous aurions tort de nous priver de ça. J’ai remis alors une bonne dose de lubrifiant sur mes doigts que je faisais glisser jusqu’à ton anus. Cela a eu l’air de te surprendre un peu mais la sensation ne semblait pas te déplaire. Pour m’en assurer je te demandais si tu en avais envie. Tu m’as répondu que tu n’avais jamais essayé mais que c’était l’occasion idéale. Que tu te sentais bien avec moi et que mes caressent étaient enivrantes. Pour confirmer cela, tu as relevé tes genoux pour m’offrir plus de facilité.

Galvanisée par tes compliments et ton désir, je me suis appliquée à caresser l’entrée de ton petit trou en tournant autour tout doucement. Puis j’ai resserré les cercles et commencé à appuyer légèrement au milieu pour laisser s’enfoncer mon doigt petit à petit. J’y allais progressivement pour que cela soit doux. Je rajoutais même du lubrifiant sur toute la longueur de mes doigts avant de replonger un peu plus profondément dans tes entrailles. Une fois inséré en entier, j’ai ressorti mon doigt de quelques centimètres avant de le renfoncer de nouveau, plusieurs fois. Tes soupirs se sont fait plus bruyants. Tu m’as même lancé un « encore » qui m’a encouragée à glisser un deuxième doigt pour intensifier tes sensations.

J’aimais tellement sentir ton désir dans ton regard, ça m’excitait encore plus. Ce moment était si doux et si beau, on était dans un partage parfait. Je ne quittais pas tes yeux de mon regard tandis que j’accélérais le rythme. Tu as mis ta main sur ton sexe pour accompagner mes mouvements de plus en plus rapides. Ta respiration s’est accélérée, ton corps s’est tendu. Tu m’as dit « je vais jouir » et tes yeux se sont fermés. J’ai continué alors mon mouvement toujours au même rythme pour t’amener à l’orgasme. Tu as joui dans un râle sonore. Ton orgasme semblait plus long et plus intense que d’habitude. Il faisait trembler tes jambes. Je t’ai observé t’abandonner entièrement à moi, je crois bien qu’il n’y a jamais eu de moment aussi beau entre nous. Un lâcher prise total pour nous 2. On laissait libre court à nos envies, sans se poser de questions.

Ce rêve était tellement intense qu’il m’a menée au bord de la jouissance. Ce que j’aimerais qu’on essaye ça toi et moi !

Rédigé par :
Aziadée
facebook-share-button

Pourraient vous intéresser

Premières expériences - Un dîner plus que parfait

Découvre les détails de l'audio érotique un dîner plus que parfait et écoute le.

Les principes fondamentaux du consentement

Oui c'est oui (mais pas que avec des mots, révocable à tout moment et non valable pour tout), Non c'est non, et tout le reste c'est non aussi. Plus de détails dans cet article.
November 9, 2021

Viens développer ton imaginaire érotique en t’abonnant à nos audios 

REJOINS

LE

MOUVEMENT

rejoins-nous!